Des fibres, en consommez-vous assez ?

En moyenne, les québécois, consomme la moitié de l’apport nécessaire en fibres au courant d’une journée voire moins. Ces statistiques diminuent de plus en plus avec le temps, ce qui n’est pas très encourageant. Toutefois, pour pouvoir en consommer selon les recommandations, il faut savoir d’où celles-ci proviennent et comment les ajouter aux repas que nous consommons ?

Pourquoi elles sont si importantes ?

Les aliments riches en fibres alimentaires devraient se retrouver dans chacun de nos repas. Ceux-ci sont importants pour atteindre un bon sentiment de satiété (faim), pour prévenir les cancers colorectaux et régulariser le taux de cholestérol sanguin. Elles jouent un rôle important dans les fonctions gastro-intestinales (l’élimination des déchets) en plus de jouer un rôle dans la régulation des hormones tel que le ralentissement de l’absorption du glucose (sucre) ce qui est bénéfique pour les personnes souffrant de diabète. Même si cette dernière ne vous concerne pas, vous n’aimeriez tout de même pas que cela devienne le cas non ? Alors il est important dans consommer de façon régulière et en quantité suffisante.

Où en retrouvons-nous le plus ?

Vous avez de la difficulté avec les étiquettes à l’épicerie ? J’ai fait une partie du travail pour vous faciliter la tâche. Voici des aliments à ajouter à votre liste d’épicerie. Si le cœur vous en dit. :

  • Du son de blé (dans les muffins)
  • Des légumineuses (lentilles, haricots …) (dans la soupe)
  • De bons produits céréaliers (riz brun, pâtes de grains entiers orge, millet, quinoa, chia …)
  • Des fruits séchés sans sucre ajouté (canneberges, bleuets…)
  • Des noix (amandes, noix de Grenoble …)
  • Des légumes et des fruits frais (carottes, poires, pommes …)

Les aliments les plus riches en fibres sont ceux qui ont été le moins transformés. Opter pour des aliments faits de grains entiers et de céréales complètes aide à avoir le meilleur des apports en fibres alimentaires.

Comment améliorer ses repas ?

Maintenant que vous savez où les trouver, il faut savoir avec quoi les ajouter. Si vous étiez un grand consommateur de riz blanc, et que diriez-vous d’ajouter du riz brun ? Et pourquoi ne pas changer les habitudes ? Pour souper, il y a du saumon au menu, nous pourrions remplacer votre accompagnement par de l’orge mondé ou une bonne salade de quinoa froide. Rien ne vous empêche de sortir de la routine et d’expérimenter. Le pire qui pourrait arriver c’est que vous tombiez en amour avec les changements apportés à votre alimentation. Ce n’est pas seulement moi qui serai fière de vous, mais votre corps en entier.

Il y a tellement de possibilités vous n’avez qu’à découvrir lesquels vous conviennent le mieux. N’oublier pas l’important c’est d’aimer ce qu’on mange.

Catherine Fontaine, stagiaire en diététique

Pour une conférence ou pour rencontrer une nutritionniste-diététiste de l’équipe Johanne Vézina, soit Nathalie Regimbal, Guylaine Chagnon ou moi-même, veuillez s.v.p. m’envoyer votre demande via :

Coordonnées_Johanne_Vézina_nutritionniste_conférencière

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Simple Share Buttons