Ode à notre belle planète

Le 5 juin 2019, c'est la journée mondiale de l’environnement. D’années en années, cette journée prend de plus en plus d’importance vu la quantité de gens qui commencent à se sensibiliser à l’état de notre planète. Pour plusieurs, la journée s’étend maintenant sur le reste des 364 autres jours de l’année.

En effet, depuis environ 2 ans, un courant zéro déchet fait surface au Québec et devient de plus en plus populaire, n’est-ce pas formidable, voire vital?

Pourquoi est-ce si important de se diriger vers le zéro déchet?

Saviez-vous que nous, les Québécois, produisons 724 kilogrammes de déchets par année (sois le poids d’une voiture de formule 1)? 5 % des gaz à effet de serre émis au Québec proviennent directement de l’enfouissement de ces déchets!

Oui, ceci est préoccupant, mais ce qui est rassurant c’est qu’il n'est pas trop tard pour agir et diminuer notre empreinte environnementale en se tournant vers le zéro déchet. Logiquement : moins de déchets produits, moins de gaz à effet de serre, et donc planète plus en santé. Nous sommes tous des consommateurs, donc nous sommes tous concernés et nous pouvons agir ensemble!

Qu’est-ce que le zéro déchet, concrètement?

Le zéro déchet est en fait un mode de vie se basant sur les 4R : Refuser, réduire, réutiliser, recycler et on peut aussi ajouter composter. On refuse ce qui ne nous est pas utile (par exemple les sacs de plastique à l’épicerie lorsqu’on a seulement quelques items, etc.). On réduit notre consommation (les bouteilles d’eau jetables en sont un exemple). On réutilise tout ce qui peut l’être (manger les pelures de carottes, navets, panais et courge), quant à ce qui ne peut pas être évité ou réutilisé, on le recycle. Finalement, on composte.

L’objectif ici n’est certainement pas d’éliminer à 100% les déchets que l’on produit, mais plutôt de tendre vers le zéro déchet en faisant de son mieux selon son sa réalité et ses propres limites.

- Nous vous proposons de commencer tout doucement, en choisissant une de ces  stratégies à la fois -

Les avantages de l’épicerie en vrac

Il est nécessaire de mentionner que le vrac, ça coûte environ 30% moins cher que son équivalent emballé car il n’y a aucune dépense liée au marketing et à l’emballage. On achète donc uniquement ce dont on a besoin (très utile lorsqu’on essaie une nouvelle recette et qu’on a besoin d’une épice peu commune en petite quantité!), donc nécessairement, on gaspille moins.

Quelques adresses d’épiceries en vrac :

En ce qui a trait à l’achat de fruits et légumes, on doit se tourner vers les épiceries plus traditionnelles. Dans ce cas, il s’agit d’apporter ses propres sacs à fruits et légumes, ou de simplement les déposer tout nus dans le panier, mais en s’assurant de bien les nettoyer rendu à la maison! D’autres options s’offrent aussi à nous, notamment l’organisme appelé Second Life fait une grande part dans le courant zéro déchet en s’assurant que les fruits et légumes moins beaux que les autres ne soient pas jetés, mais plutôt redistribués dans des paniers mélangés à un prix moindre (options biologiques et locales également offertes).

Les protéines végétales : À ajouter dans son assiette

Finalement, simplement un petit rappel comme quoi l’industrie de la viande est l’industrie mondiale ayant le plus gros impact sur notre belle planète en produisant une quantité astronomique de GES (gaz à effet de serre). Il est donc intéressant, autant pour votre santé que celle de la planète, un excellent choix de se tourner vers les aliments sources de protéines végétales telles les légumineuses, le tofu et les noix.

En terminant, nous vous proposons une savoureuse recette de potage qui pourrait être transformé en potage repas en lui ajoutant des légumineuses sous forme de lentilles oranges.

Potage de carotte, courge et gingembre (en récupérant tout de la courge, de A à Z)

(4 personnes)

15 ml (1 c. à table) d’huile de canola

½ Oignon coupé en dés

1 Bout de racine gingembre (1x1 cm)

¼ Courge musquée coupés en gros morceaux avec la pelure

2 Panais coupés en dés avec la pelure

2 Carottes coupées en rondelles

1 L (4 tasses) d’eau bouillante

5 ml (1 c. à thé) de bouillon de légumes

  1. Chauffer l’huile et faire revenir l’oignon et le gingembre
  2. Ajouter tous les légumes et remuer 5 à 10 minutes
  3. Couvrir avec l’eau et le bouillon de légumes puis amener à ébullition
  4. Laisser mijoter 1 heure à feu bas et couvert
  5. Passer le tout au mélangeur à mains et déguster!
  6. Afin d’utiliser le reste de la courge (ses graines) : mettre les graines sur une plaque à cuisson, bien les badigeonner d’huile et ajouter une pincée de sel. Mettre celles-ci au four à 350 degrés F pendant 30 minutes

Ce potage au goût poivré et à la texture veloutée sera une façon vite faite d’ajouter de la couleur à votre repas! Vous pouvez congeler des portions individuelles de ce potage si vous en avez trop.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Simple Share Buttons